Achats responsables et RSE
4 min de lecture

Label Relations Fournisseurs et Achats responsables – RFAR

Introduction L’engagement envers des pratiques d’achat responsables et éthiques est devenu un pilier central pour les entreprises modernes. Le label...
label RFAR

Introduction

L’engagement envers des pratiques d’achat responsables et éthiques est devenu un pilier central pour les entreprises modernes. Le label RFAR (Relations Fournisseurs et Achats Responsables) incarne cet engagement en valorisant les entreprises qui adoptent une approche durable et équitable dans leurs relations fournisseurs. Cet article vise à explorer la démarche pour obtenir le label RFAR, en soulignant son importance et les étapes essentielles à suivre.

Qu’est-ce que le Label RFAR ?

Le label RFAR distingue les entreprises et les entités publiques françaises qui excellent dans l’établissement de relations commerciales fondées sur l’équité et la soutenabilité avec leurs fournisseurs. Initialement introduit sous le nom de label Relations fournisseurs responsables (RFR) en 2012, il est attribué par le gouvernement pour une durée de trois ans, sous réserve de contrôles annuels. Ce label est un symbole de reconnaissance pour les organisations qui démontrent un engagement fort et des performances notables dans le domaine des achats responsables.

  • Origines : Lancé par le Médiateur des entreprises et le Conseil national des achats.
  • Durée et Contrôle : Attribué pour trois ans avec un contrôle annuel.
  • Engagement et Performance : Reconnaît l’engagement envers l’achat responsable et les relations durables avec les fournisseurs.

Processus d’Obtention du Label RFAR

Pour obtenir le label RFAR, les entreprises et organisations publiques doivent suivre un processus structuré :

  1. Auto-diagnostic RFAR :
    • Commencez par remplir un questionnaire d’autodiagnostic fourni par le Médiateur des entreprises.
    • Ce questionnaire aide à évaluer la situation actuelle de votre organisation en matière d’achats responsables.
    • Identifiez les axes d’amélioration et établissez un plan d’action.
  2. Critères à Respecter :
    • Développez des pratiques favorisant les achats responsables.
    • Entretenez des relations de qualité avec les fournisseurs.
    • Intégrez les aspects RSE dans le processus d’achat.
    • Contribuez à la compétitivité économique de l’écosystème.

L’Importance de l’Alignement avec les Objectifs de RSE

Pour réussir dans la démarche RFAR, il est crucial d’aligner les objectifs d’achat avec la politique RSE de votre organisation :

  • Traduction des Objectifs RSE : Assurez-vous que les objectifs RSE de votre entreprise se reflètent dans les pratiques d’achat.
  • Intégration Continue : Les objectifs RSE doivent être constamment intégrés dans la stratégie d’achat globale.

Gestion des Risques et Prévention de la Corruption

La démarche RFAR exige une attention particulière à la gestion des risques et à la prévention de la corruption dans les achats :

  • Identification des Risques : Évaluez et traitez les risques liés aux achats durables, en tenant compte de leur impact sur les fournisseurs, la société et l’environnement.
  • Mesures Anti-corruption : Mettez en place des actions pour prévenir, détecter et combattre la corruption dans vos activités d’achat, conformément aux lois et normes en vigueur.

Intégration des Principes du Développement Durable

L’intégration des principes du développement durable dans le processus d’achat est un aspect fondamental pour obtenir le label RFAR. Cette démarche implique d’adopter une vision globale qui prend en compte l’impact environnemental, social et économique des achats.

  • Application à chaque étape : Les principes du développement durable doivent être appliqués tout au long du processus d’achat, de la définition du besoin à la fin de vie du produit ou service.
  • Considération environnementale : Cela inclut la sélection de produits éco-responsables, la réduction de l’empreinte carbone et la minimisation des déchets.
  • Impact social : Prendre en compte des aspects tels que le commerce équitable, les conditions de travail chez les fournisseurs et l’inclusion sociale.
  • Rentabilité économique : Évaluer le coût total de possession des achats, en tenant compte de leur durabilité et de leur efficacité à long terme.

En intégrant ces principes, les organisations ne se contentent pas de répondre aux exigences du label RFAR, elles contribuent également à une économie plus durable et responsable.

Avantages du Label RFAR

L’obtention du label RFAR offre de multiples avantages, tant sur le plan interne qu’externe :

  • En Interne :
    • Favorise la cohésion d’équipe autour d’un projet commun.
    • Améliore la gestion des risques liés aux fournisseurs.
    • Optimise le coût et la valeur ajoutée des achats.
  • En Externe :
    • Renforce la confiance et la satisfaction des fournisseurs.
    • Développe des partenariats durables et innovants.
    • Accroît l’attractivité et la compétitivité de l’organisation.
    • Contribue à la transition écologique et sociale en soutenant le tissu économique local.

Conclusion

L’engagement dans une démarche RFAR est un pas significatif vers des pratiques d’achat responsables et éthiques. En suivant les étapes énoncées et en respectant les critères requis, les organisations peuvent non seulement obtenir ce label prestigieux mais aussi bénéficier d’améliorations internes et d’une meilleure image externe. Le label RFAR n’est pas seulement un symbole de reconnaissance ; il est un moteur de changement vers un avenir plus durable et équitable.

Publié le 21 décembre 2023
-
mis à jour le 15 février 2024

Télécharger gratuitement le guide "petit manuel de la RSE"

Télécharger le guide

Retrouvez également toutes nos actualités sur

Linkedin